Vos questions...


Si vous êtes arrivés jusqu’ici, c’est que vous cherchez une réponse à certaines questions. Si toutefois vous ne trouviez pas ici une réponse qui vous convienne, je vous invite à me la poser directement par mail.
 
 

Mon enfant écrit mal ou mon enfant est lent, que puis-je faire pour l’aider ?

Lorsqu’un enfant souffre dans son écriture, il est impératif de  l’aider à résoudre rapidement son problème. Pour cela, il faut d’abord lui faire prendre conscience de ce problème, car une rééducation en écriture ne saurait être efficace sans cela. L’enfant doit être acteur de sa rééducation. Lorsque l’enfant aura pris conscience du souci, la rééducation pourra alors s’effectuer rapidement.

Quelle est la différence entre rééducation en écriture et graphothérapie ?

Un graphothérapeute est graphologue à la base. Il est capable d'analyser l'écriture pour en déduire la personnalité de quelqu'un.

De cette capacité, le graphothérapeute va déduire ce qu'il va travailler avec son patient en passant par la psychologie pour atteindre l'écriture. De plus les séances se déroulent chaque semaine, tout le travail se faisant au cabinet avec le graphothérapeute. Enfin, le graphothérapeute commence toujours par une séance bilan ( grâce à sa formation de graphologue, il en a à dire sur l'enfant)


Un rééducateur de l'écriture va partir d'une analyse fine du geste qui porte l'écriture. C'est notre point de départ, notre fil conducteur. Il va donc travailler la tenue de crayon en priorité par exemple, alors que beaucoup de graphothérapeutes considèrent que la tenue de crayon n'a pas d'importance.

Par ailleurs, nos séances se font une fois toutes les trois semaines ou une fois par mois en moyenne, et le travail est à faire essentiellement à la maison. Pour finir, le rééducateur de l'écriture ne fait jamais de bilan écrit qui stigmatise l’enfant dans sa difficulté.

Mon enfant est dysgraphique, dysorthographique, dyslexique... Qu’est ce que cela signifie ?

Le préfixe «dys» signifie qu’il y a dysfonctionnement.

La dyslexie est un trouble de la lecture et de l’assimilation des sons.

La dysorthographie est un trouble de l’orthographie des mots. Elle va souvent de pair avec la dyslexie. Dyslexie et dysorthographie sont du ressort de l’orthophoniste.

La dysgraphie est un trouble du graphisme. On y assimile souvent trop rapidement un enfant qui a de simples problèmes pour écriture. Ce problème est du ressort du rééducateur en écriture (ou graphomotricien).

Ecriture sale... lettres mal formées... écriture trop grosse...écriture en patte de mouche... Comment améliorer mon écriture ?

Vous avez déjà pris conscience du besoin de rééduquer votre écriture. Les exercices quotidiens qui vous seront demandés résoudront rapidement votre problème. En règle générale moins de dix séances sont nécessaires pour vous permettre de retrouver aisance et rapidité. Une rééducation de l’écriture est personnelle, les travaux qui vous seront prescrits s’attaquent au dysfonctionnement de votre écriture. En aucun cas elle ne saurait s’appliquer de la même façon à une autre personne.