Livre d’or


Quel que soit l'âge, il n’est jamais trop tard pour restaurer son geste d’écriture et se donner toutes les chances de réussite...
 
 

Célia,

Lorsque nous nous sommes rencontrés pour la première fois, Hugo, porteur de trisomie 21, qui a suivi une scolarité en milieu ordinaire jusqu’en 4ème, ne savait pas écrire du tout à la main (seulement sur ordinateur). Aujourd’hui, après 2 ans de rééducation et d’exercices quotidiens réguliers, Hugo sait écrire. Et savoir écrire à la main, ça change tout ! Quel plaisir de choisir, d’écrire seul et d’envoyer quelques 13 cartes postales durant les vacances !

La mise en pratique de l’orthographe et des règles de grammaire à travers des dictées manuscrites a rendu l’apprentissage plus accessible. Les opérations posées à la main ont permis de mieux retenir les tables et simplifié l’apprentissage du calcul. Savoir écrire ça change tout : écrire son nom, celui de ceux qu’on aime, savoir poser sa signature. Quel bonheur !

Nous n’aurons jamais assez de mots pour vous témoigner notre reconnaissance pour ce résultat impressionnant. Vous avez su vous mettre à la portée d’Hugo et inventer pour lui des exercices adaptés et efficaces. Vous avez également su le motiver par des encouragements bienveillants.

En tant que parent j’ai apprécié que vous acceptiez de faire de moi une collaboratrice dans cet apprentissage de l’écriture en partageant votre savoir dans le but commun de rendre l’écriture manuscrite accessible à Hugo. Je suis également très fier de mon fils qui s’est toujours plié de bon cœur à ses exercices .

Avec tous mes remerciements.

Brigitte R. maman de Hugo 16 ans.

Je tenais à vous remercier de toute l'aide que vous avez apporté à Thomas. Nos entretiens ont été précieux pour lui et grâce à vous, il repart sur des bonnes bases et peut enfin reprendre confiance en lui. Le chemin n'est pas fini mais le plus gros du travail a été fait. Merci pour votre patience, votre attention et votre efficacité.

Je suis certaine que Thomas ne vous oubliera pas.

Merci beaucoup.


Madame M. Maman de Thomas, relatéralisé sur la main droite

Après un énorme parcours du combattant (psychomotricité, orthophonie) durant le primaire et le secondaire, notre fils Romain était voué à ne pas savoir écrire et était condamné a utiliser un PC, sur les conseils de la psychomotricienne. Après 6 séances, bilan compris, avec Mme CHEYNEL, notre fils Romain écrit lisiblement et peut effectuer une seconde normale et sans angoisse. Suite aux résultats très positifs obtenus, la Direction de son ancien collège nous a contactés pour obtenir les coordonnées de Mme CHEYNEL pour d’autres élèves en difficulté. C’est son expertise qui devrait servir de référence pour l’obtention d un dossier MDPH. Notre fils sera reconnaissant toute sa vie d’avoir fait cette rencontre providentielle avec vous, Mme CHEYNEL.

Michele et Pascal GERNIGON

Je souhaite vous remercier chaleureusement pour l'aide que vous avez apporté à J.  

Il a surmonté son rejet de l'écriture et a pris confiance en lui. Au point qu'il s' est lancé de lui même dans la réalisation d'un "livre" manuscrit.  Il est très fier de sa création. Quant à nous, nous mesurons la "révolution" que cette rééducation a permis.

Cela faisait beaucoup de chose pour J. ces derniers 6 mois. (découverte de sa maladie, les rendez-vous médicaux, la psychologue); mais les rendez-vous chez vous lui ont toujours fait beaucoup de bien. Il nous a impressionné par sa persévérance dans les travaux à mener à la maison. Cela lui a permis de réussir quelque chose, lui a appris à surmonter une difficulté par le travail et c'est je crois un enseignement très précieux. L'école en effet n'est jamais un challenge pour l'instant et à part les 5 à 10 min qu'il faut pour apprendre une poésie (dans la douleur) il n'a jamais besoin de se donner du mal pour l'instant. 

Voilà ces mots maladroits pour vous dire combien vous faites un métier formidable et le faites formidablement bien. 

Merci encore.

Madame LG, maman de J, 7 ans.

K. était dans le refus total d’écrire ou même de dessiner. Le simple fait de regarder un crayon était douloureux pour lui. Sans cette précieuse rééducation tant dans le geste graphique, que l'appréhension de la feuille et du crayon sans "peur", K. serait toujours dans le refus d'écrire ... Or aujourd'hui il utilise même l'écriture pour "poser ses émotions" ! ...


Madame J, maman de K, 10ans, hyperactif.

G. a beaucoup bénéficié, surtout de l'écoute et de la patience de Célia. Il y a eu un relâchement aux 2/3 de la rééducation, mais la suite a été nécessaire pour conserver les acquis.

Le contact avec Célia a aidé G. à mieux se connaitre lui-même et à trouver une écoute constructive de ses soucis d'écriture qui ont été localisés tard dans le détail, et qui n'avaient pas trouvé de personne compétente pour les régler.

Merci Celia !

Madame G, maman de G, 13 ans.

Auparavant, Y était agressif et récalcitrant à toute forme d'écriture même par le dessin. En échec scolaire nous avons dû opter pour le retrait de l'école. Célia a su lui redonner confiance en lui. Son écriture et sa vitesse se sont nettement améliorées, permettant un retour à l’école... avec un saut de classe. Les résultats ont été visible dès la première séance.


Madame L-O, maman de Y, 11 ans, précoce en souffrance.

Ses difficultés en écriture traumatisaient notre fils dans ses rapports avec l'école, en dépit de ses bons résultats. La rééducation a permis à E. d'acquérir certains automatismes qu'il a conservés bien qu'il ne pratique plus les exercices. L'enseignement semble donc ancré en lui. La procédure est efficace sur le long terme. Aujourd’hui, E. a repris confiance en ses capacités et ses cahiers sont bien plus soignés. Merci pour tout cela !

Monsieur W, papa d’E, 9 ans.

M. avait beaucoup de mal à entendre que son écriture n'était pas lisible, pas soignée. C'était une vraie souffrance d'écrire : pas de motivation, un rejet depuis le CP. Il ne voulait pas d'aide, malgré la mise en garde des professeurs en fin de 5ème sur les conséquences que cela pourrait avoir sur ses résultats, ses apprentissages futurs malgré son très bon niveau scolaire.

Les premiers résultats ont été visibles dès la 2eme séance ! Nous sommes très satisfait du résultat qui dure, une écriture beaucoup plus lisible et plus facile pour lui. Un regard sur l'écrit moins négatif...


Madame et Monsieur B, parents de M, 13 ans.

V. refusait tout ce qui pouvait être en lien avec l'écriture, elle déchirait tout, par colère incontrôlable. Nous en sommes à la quatrième séance et à la maison V. fait des progrès étonnants ! On dirait une autre petite fille! Elle apprécie aujourd’hui d’écrire et fait avec joie les exercices que vous demandez. Elle retrouve son calme face à une feuille... Merci pour tout ce que vous faites, Madame CHEYNEL, nos enfants ont besoin de vous.


Madame M, maman de V, 11 ans, troubles envahissant du comportement

G. semblait avoir pris son parti d'être illisible, pas soigné, mal organisé dans l'espace de la feuille... La rééducation n'était pas une demande de sa part, mais de la mienne. Sachant qu'il était assez neutre apparemment dans sa motivation, tout reposait sur le contact établi entre lui et vous : il y aurait eu refus, blocage s'il n'y avait pas eu création d'un lien, passant par la compréhension que vous pouviez lui apporter quelque chose. Au final, je suis très satisfaite : 100% de réussite pour l’espace de la feuille, la présentation, la lisibilité....c'est déjà énorme (il peut faire maintenant des petits graphiques très précis et très propres), un peu moins pour l'écriture elle- même (pas de baguette magique !) Mais aujourd’hui, cela n'est plus un problème majeur dans ses études. Pour lui c’est la fin de la marginalisation en classe et donc une confiance retrouvée . Merci à vous !

Madame B. maman de G, 14 ans, dysorthographique.

Cette rééducation a été très positive pour F., car depuis le primaire il rencontrait de grosses difficultés en écriture causées par sa mauvaise tenue de crayon. F. souffre aussi d’un problème de concentration, et son comportement en classe, par son manque de confiance en lui, était très négatif. Les progrès ont été bien visibles dès la seconde séance... Aujourd'hui, son année de 6ème se passe bien, même si le manque de concentration est toujours présent, la rééducation et votre savoir faire pour donner confiance aux enfants et les motiver a été très bénéfique pour F. Un grand merci.


Madame B, maman de F, 12 ans.

La rééducation fut une étape très importante pour C.. Maintenant qu'il sait très bien ce qu'il faut faire,il continue ses efforts quotidiens ! Je trouve dommage que l'école soit défaillante sur ce sujet, nous avons emmené C. à 8 ans et grâce au travail extraordinaire de Celia, il a appris (enfin !) à écrire ! Les instituteurs ont toujours été à l'écoute de ce que nous rapportions des séances et cela a beaucoup aidé C..  Mille mercis pour toute l’aide et la générosité que vous apportez !


Monsieur D. Papa de C, 8 ans.