J’écris en script...

L’écriture script est souvent choisie par les élèves de fin d’élémentaire ou début de collège lorsqu’ils souhaitent personnaliser leur écriture. Pourtant,  celle-ci devient un véritable frein...
 
 

Je suis illisible donc je change...


Prenons le cas de Niels, 14 ans. Après maintes réflexions de la part de ses enseignants pour cause d’écriture illisible, Niels décide de lui même d’écrire en script. S’il est vrai que le problème de lisibilité fut immédiatement résolu, un autre problème est alors apparu : Niels n’avait plus le temps de terminer ses évaluations !

Pourquoi la script me ralentit-elle ?


L’écriture scripte est une écriture où chaque lettre est formée pour elle-même, sans être attachée à la précédente où la suivante. Elle s’oppose à l’écriture cursive (du latin «currere» : courir) qui présente une simplification du tracé pour une liaison des lettres entre-elles.

L’écriture scripte, de par le nombre de levées de crayon qu’elle impose, est donc lente. Je prends souvent l’image de la ville et de l’autoroute pour l’expliquer au enfants : plus il y a de feux rouges, et moins il est possible de rouler rapidement. Plus il y a de levées de crayon et moins il est possible d’écrire rapidement !

Rattacher les lettres, oui, mais sans perdre en personnalisation !


Au premier abord, les ados sont souvent réticents à revenir vers la cursive. Ils craignent de retrouver une écriture qu’ils ont souhaité abandonner car trop «bébé»... Voir (re)naitre leur écriture cursive, en gardant toute sa personnalité, est un grand moment, autant pour eux que pour moi. Ils en sont généralement très fiers !

Et lorsqu’en plus, ils se rendent compte que cette nouvelle écriture leur permet de tout prendre en note... La cerise sur le gâteau, comme disant Paul, 16 ans.

Le prochain à relever le défi : Edouard, 14 ans


Lui non plus n’y croit pas trop... C’est pour lui, et tous les autres jeunes qui ont ce même type d’écriture que j’ai préparé cette page... Courage, Edouard ! Tu peux le faire !

Vitesse actuelle : 93 lettres par minute

Objectif : 120 lettres par minute

Gabriel, 11 ans, réfractaire, puis finalement volontaire !


Gabriel a tout d’abord refusé d’entendre parler d’un retour à la cursive. Pourtant, en 3 mois, il a réussi un beau challenge : raccrocher ses lettres et gagner en vitesse. A la fin du mois de juin, son objectif est d’atteindre les 100 lettres en une minute.